Le néerlandais n’est pas difficile !

Le néerlandais n’est pas difficile !

Le néerlandais, deuxième langue nationale, est devenu incontournable pour les francophones ambitieux et curieux. Pourquoi ne pas se lancer ? La difficulté n’est qu’une excuse pour ceux qui sont motivés.

Pourquoi n’est-ce pas difficile d’apprendre le néerlandais ?

  • L’école primaire et secondaire.

Les belges apprennent tous l’autre langue nationale à l’école primaire et secondaire. C’est la base. Souvent, quelqu’un affirme qu’il est nul en néerlandais, mais quand il passe un test de niveau, il s’avère qu’il a déjà un niveau pré-intermédiaire. Ce n’est pas un niveau qui permet de s’exprimer d’une façon courante, mais la base est déjà là. Cette base scolaire plutôt théorique, avec un vocabulaire ‘de survie’ vous aidera à avancer beaucoup plus vite si vous vous décidez de relancer votre apprentissage du néerlandais.

  • Contacts interculturels amicaux

Dans ce petit pays, et surtout en région Bruxelloise, les relations personnelles interculturelles ne sont pas rares : une partie de notre famille habite en Flandre, on a des amis à Vilvorde ou on fait partie d’un club de sport à Zaventem. Ces relations sont une vraie mine d’or pour ceux qui voudraient dépasser les limites de la bulle francophone. Vous n’avez pas de tels contacts, vous dites ? Mais qu’est-ce qui vous empêche de rejoindre un club d’échec ou de foot en Flandre ? Si vous avez cette base linguistique et vous vous engagez à communiquer en néerlandais avec les autres membres, vous serez surpris de l’accueil chaleureux qu’ils vous réserveront.

  • La télévision, la radio et les magazines.

La télévision et la radio belge a toujours été disponible en deux langues. N’hésitez pas à utiliser cette opportunité. Jetez un œil au programme des chaînes néerlandophones et regardez en néerlandais les émissions sur les sujets qui vous intéressent. Le journal de la VRT ou de VTM vous plaira certainement et si vous ne comprenez pas tout, les images qui accompagnent les discours devraient souvent suffire pour combler les lacunes de votre compréhension.
Pourquoi ne pas regarder un match de foot avec les commentaires en néerlandais ? Ou écouter de la musique sur Studio Brussel, très populaire auprès des jeunes Bruxellois ? Vous serez agréablement surpris de découvrir la musique néerlandophone.

Cela vous aidera à améliorer votre compréhension orale et à enrichir votre vocabulaire.
Et n’oubliez pas les magazines. Il y existe certainement des hebdomadaires flamands spécialisés dans votre sujet préféré, votre hobby ou l’un de vos intérêts. Votre marchand de journaux a certainement un grand nombre de titres à votre disposition.

  • Les nouveaux médias.

L’internet offre un éventail illimité de sites web en néerlandais. Et parce que nous sommes tous belges, les sujets vous concernent plus que vous ne le croyez. Les articles se trouvent sur des sites sont souvent rédigés dans un vocabulaire plutôt simple et accompagnés par des photos qui illustrent et clarifient le contenu.
Et pourquoi ne pas chercher des amis néerlandophones sur Facebook ? Vous allez doucement commencer à poster des commentaires en néerlandais, élargir votre vocabulaire et prendre confiance en vous et vos propres capacités. Visitez des pages ou des groupes en néerlandais pour vous faire des amis virtuels. Et je l’ai déjà écrit dans cet article : choisissez toujours des sujets qui vous intéressent également en français. C’est la meilleure garantie pour continuer à communiquer dans cette langue.

  • Le travail

Si vous cherchez un job dans une organisation nationale, vous allez constater que le néerlandais est un outil professionnel indispensable.
D’abord, vous aurez des collègues flamands. Vous les rencontrerez quotidiennement dans votre département ou dans le bâtiment dans lequel vous travaillez, comme c’est souvent le cas à Bruxelles. Si vous ne travaillez pas ensemble, vous aurez des contacts par téléphone et par email dans les deux langues nationales. Cette situation vous offre une opportunité idéale pour perfectionner votre néerlandais d’une façon naturelle et pratique. Il faut s’ouvrir à la langue, ne pas avoir peur de faire des fautes et de demander à vos collègues de vous corriger.
Et soyons honnête : si vous voulez faire carrière dans de telles entreprises ou dans le secteur public national, la connaissance approfondie de l’autre langue nationale est indispensable.

Dans cet aperçu, je vous ai montré qu’il n’est pas difficile d’apprendre le néerlandais d’une façon naturelle, en dehors d’un encadrement didactique classique. Évidemment, des cours comme ceux organisés par le Cercle de Néerlandais, sont indispensables pour maîtriser la langue mais nous sommes les premiers à avouer que cela ne suffit pas. Et la Belgique, un pays multiculturel et multilingue, vous offre des avantages uniques pour apprendre le néerlandais rapidement.

Alors, profitez-en !

 

2017-06-14T12:00:36+00:00